Projets

Respire profondément et sens-toi nature… La philosophie du projet prend en compte toutes les natures sans distinction.

Protéger, conserver, aider, améliorer c'est le devoir de toute communauté.

Les projets ont été pensés en premier lieu pour l’amélioration du cadre et des conditions de vie des habitants de l'archipel et des îles en général dans l'optique d'accomplir la mission de vie MackLau et de l'association MackLau archipel de vie fondée en France.

Les projets contemplent la mobilité avec un catamaran, un voyage à la voile, des projets pour l'autonomie en énergie, des projets éducatifs et pour la communauté, des echanges artistiques et linguistiques etc...


Le catamaran inter îles, îles péninsule et inter péninsulaire

Contexte

Le projet né des études réalisées au Campement d'Investigation Bocana (CIB) et en vivant au sein de la communauté des îles de l'archipel et ayant souffert le manque de transports responsables et sûr pour les fins et nécessitées des habitants de l'archipel du golfe de Nicoya, c'est pour cela que nous nous sommes mis à la tâche de créer un projet qui puisse donner à la population en général la tranquillité de pouvoir profiter d'un transport adéquat et responsable pour aider à l'économie, la sécurité, la sante, le bien être sociale, protection environnementale et aux étudiants dans leur apprentissage et le dépassement de soi par l'accès à un transport gratuit pour eux et de manière générale pouvoir fournir une aide humaine dans la mesure du possible.

VOIR PLUS 

    La coopérative, clé de la croissance.

     

    La formation d'une coopérative est la clé pour la croissance et la réussite, une coopérative qui contemple les différentes nécessités de la population et puisse fournir les services et aides pertinentes dans chaque cas où il est nécessaire, l'union fait la force et c'est la meilleure arme contre la décadence et la pauvreté, les systèmes coopératifs bien diriges et administres sont fiables et sont un grand support fondamental pour les communautés.

    Le biodigesteur multiple, vers l'autonomie en gaz naturel, électricité et engrais.

    Un biodigesteur ou digesteur biologique est un réacteur pensé pour décomposer la matière organique généralement des restes de végétaux, déchets d'élevage d'animaux (fumier) ou excréments humains, sa finalité est de permettre l'obtention de produits utilisables pour l'être humain, comme les combustibles de type biogaz qui généralement est un gaz méthane mélangé a quelques traces d'autres types de gaz, fertilisants naturels de grande importance pour l'agriculture et l'enrichissement des terres et dans notre système la production de vapeur pour la génération électrique par le biais de turbines à vapeur.

     

    Désalinisation et generation d'électricité

    Projet H2O

     

    Projet AQUA est la base fondamentale de la vie et se doit d’être pratiqué depuis les bases les plus simples que sont l’économie sur la consommation personnelle et élémentaire, comme habitants d’un système commun de masse il est très commun et normal de ne pas se rendre compte du gaspillage d’eau que nous faisons quotidiennement et ce sera ici, sur l’île ou nous nous rendrons compte des mauvaises habitudes que la société nous inculque et qui, comme individu devons corriger si nous voulons continuer vivants entourés de la ressource en eau comme élément de vie.

    Conservation des espaces et gestion forestière

     La conservation des espaces de jardins, prairie ou montagnes par le biais d’un programme d’aménagement et d’un programme de gestion forestière responsable est important pour l’île.

    Le MINAE et le SINAC n’ayant jamais reçu d’ordre de la part des gouvernant, étant les îles des espaces isolés et l’île Bejuco inhabitée depuis longtemps, la préoccupation n’a jamais était au rendez vous sans jamais penser que les espaces côtiers habités déjà ratifies puis les îles habitées des alentours se serviraient des îles inhabitées comme fournisseur de bois pour leurs usages de manière égoïste et parfois même innocente. Il est urgent pour la faune et la flore qu’ils puissent reprendre leurs droits afin de rétablir l’ordre dans l’écosystème.

    Lors de notre présence dans l’archipel, nous faisions des tours de vigilance de l’île en bateau afin de prévenir le braconnage et faire connaître notre présence et nos actions sur le secteur. Petit à petit, un certain respect s’est établi, comme une limite de propriété et les pêcheurs de rivages, les braconniers se sont vu très nettement diminués, voir disparaître.

    Un programme de gestion forestière a été mis en place en cas d’incendie sur l’île par le biais de sentiers de randonnée et de sentiers coupe feu.

    Il est important de continuer sur les territoires l’implantation d’espèces endémiques qui puissent prendre le dessus sur la population néfaste qui porte préjudice à la forêt actuellement. Les espèces endémiques sont nettement plus nutritives pour la faune et la flore par leur production de couvert végétal, de graines, de feuilles, d’humus, d’abris et par leur réseau de communication qu’elles mettent en place.

    Voir les details dans «

    Réimplantation d’espèces

     

    La mise en place d’une campagne et d’un programme de réimplantation d’espèces endémiques autant sur les espaces côtiers qu’en forêt sur la faune et la flore a été et sera un des programmes les plus importants dans le cycle de la vie et de biodiversité sur l’île Bejuco.

    Des suivis et analyses scientifiques des milieux ont été mis en place depuis le campement principal établi sur l’île dès le début du projet afin de datatifier et accompagner l’évolution.

    Les mangroves déjà propres de déchets et filets de pêches, suite aux campagnes de nettoyages effectuées sur l’île à plusieurs reprises, montrent leur récupération et les espèces forestees se développent très bien en profitant des périodes de trêve de pêche naturelles par le mauvais temps ou vents violents, au dernier comptage au quatrième ou cinquième mois ont été comptabilisés plus de 500 exemplaires sains sur plus de 4000 semences de mangrove forestees à la main.

    La forestation et reforestation de divers secteurs, autant sur la côte comme les zones moyennes et haute de l'île ont beaucoup poussé et ont été perdu peu à peu, des semences ou arbuste, entre les espèces reforestees ; ojoche, Guanacaste, tempisque, higuerones, roble sabana, laurel, pochote, corteza ou amarillon, entre autres, l'île est verte et cela est bon à voir.

    L’île nous le rend bien puisque après plusieurs saisons de travail nos voyons l’apparition de nouvelles espèces d’oiseaux qui depuis longtemps ne s’arrêtaient plus au centre du Golfe, détournant leur route vers les parcs naturels plus haut à l’embouchure du fleuve tempisque qui se déverse dans la Golfe de Nicoya. On remarque de nouvelles orchidées sauvages dans les secteurs où la végétation très rase et pauvre a repris ses droits. Les mares créées dans le campement pour la récupération des eaux de pluies en période humide et éponge qui a permis d’humidifier les sous-sols même en période sèche gardent les têtards des grenouilles jusqu’à la prochaine saison, naturellement les tortues de terre viennent profiter de la fraîcheur et les arbres remercient la présence d’eau et grossissent à vue d’œil.

     Eco Education

    École de voile

    La création d’une école de voile permettrait aux habitants d’apprendre à voyager différemment, diminuant l’impact environnemental créé par l’utilisation d’hydrocarbures et ainsi pouvoir s’orienter vers un nouveau mode de déplacement, un tourisme maritime et ludique.

    Les périodes sans vent dans le secteur du Golfe de Nicoya sont rares, cela est favorable à l’utilisation d’embarcation avec une propulsion à voile, les moteurs étant dans ce cas un complément et une aide à la navigation et non la propulsion principale lors de déplacements.

    L’intérêt de la voile et ses apprentissages permet d’appréhender des thématiques comme la climatologie, l’observation, l’analyse, la lecture de l’eau, l’orientation, la précision et d’autres qualités.

    Centre culturel

     

    La création d’un centre culturel avec l’accueil d’artistes permettrait de faire connaître l’artisanat local et les traditions, de promouvoir la transmission de savoir-faire par le biais d’ateliers participatifs, diminuer l’isolement par l’inclusion et l’invitation de personnes isolées, l’échange culturel par l’invitation de professionnels, d’étrangers pour une mixité des savoirs et une ouverture vers le monde.

    Echanges linguistiques

     

    Au centre culturel s’ajoutent des propositions d’échanges linguistiques entre la France et le Costa Rica en première instance par le biais de l’association Macklau archipel de vie qui a son siège dans le sud de la France. L’association travaille sur la possibilité d’un jumelage entre deux archipels : l’archipel de Thau en Occitanie et l’archipel de vie dans le Golfe de Nicoya au Costa Rica.

    Ces échanges culturels nous permettront de faire voyager des jeunes qui souhaiteraient connaître une nouvelle culture, sans distinction de milieu qui soit. Apprendre une langue étrangère est plus facile si elle se pratique au quotidien, la pratique fait le maître, de plus c’est la clé de la formation et des voyages, c’est l’expérience de pouvoir profiter d’un autre culture et de se dépasser professionnellement.

    Ateliers de Perma Nature

     

    C’est l’opportunité de créé une ouverture vers des possibilités réelles, ludiques et ancestrales par des ateliers participatifs sur des thématiques diverses et variées en accord avec la philosophie du projet.

    Voir ici : Philosophie

    Les thématiques de la PermaNature peuvent être très diverses et variées, étant une philosophie elle se reflète dans tout un style de vie : réutilisation, construction, recyclage, alimentation, santé, herboristerie, bien être, cultures, histoire, artisanat etc…

    Ferme éducative

     

    La ferme est évidemment un complément pour la terre et pour l’homme, le projet de la ferme ouvrira en temps voulu ses portes aux visiteurs se transformant en un espace à thématique éducative, il est possible de produire en respect aux animaux et de manière douce. Des espaces seront organisés pour que les visiteurs puissent participer favorisant ainsi le partage de connaissances et le goût pour les produits naturels.

    Secteur développement et jeu

     

    Un secteur pensé pour l’apprentissage et le développement par le jeu et l’activité physique pour tous les âges, une aire de jeu grandeur nature accessible à un maximum de personnes et en pleine nature. Des jeux de motricité, d’aventures, de précision, d’intelligence, de quoi se divertir en famille tout en profitant du lieu.

    Un voyage pour la vie sur les pas de Magellan vers un retour au Costa Rica

    Un retour vers le Costa Rica est planifie avec un départ à la mi 2024 et une arrivée dans le golfe de Nicoya et l’archipel début 2025. Ce sera un voyage effectue à voile à bord de notre voilier de l’association, voyage qui contemple une multitude d’escales. L’objectif principal du voyage est le recueil d’information dans différents ports, endroits touristiques ou non qui se confrontent de manière constante aux défis de la pollution, tourisme et conservation, développement et protection etc… pour retourner dans le golfe de Nicoya avec des idées claires sur les pas à suivre. C’est aussi un défi pour montrer que nous pouvons vivre avec la nature et à son rythme, tout comme nous l’avons fait sur l’île Bejuco, île abandonnée que tous disaient inhospitalière.

    La famille pionnière du projet MackLau a investi de ses propres fonds dans l’achat de voiliers depuis 2020, aujourd’hui le troisième voilier qui a été acquis semble être le bateau adéquat pour ce voyage. C'est un voilier de construction unique baptisé "Mystery Machine"

    Le projet recherche des sponsors pour financer le voyage et la préparation du bateau, pour cela nous proposons à la vente les articles nécessaires et la division d’espaces du voilier pour « publiciser » négoces, entreprises ou projets qui souhaiteraient coopérer.

    VOIR ICI

    Le circuit contemple plusieurs escales pour approvisionnement, visites touristiques et visites de négoces où nous allons interagir avec les locaux, les capitaineries de ports, associations et organisations qui luttent pour des causes environnementales justes et qui soient focalisées à chercher des solutions pour l’environnement. La route planifiée est un approximatif puisque les vents et les conditions climatiques du moment sont les critères qui décideront si l’escale est confirmée à l’endroit pense, si elle est éliminée ou s’il est possible de faire escale dans un port ou mouillage proche à celui prévu pour accomplir les objectifs fixes.

    Tous les endroits ont un point d’intérêt déjà marqué.

    ROUTES ET CAPS

    MER MEDITERRANNEE

     

    Cap 0

    Le Cap D’agde, France

    43°16'25.3"N 3°30'36.2"E

     

    Cap 1

    Isla Menorca, Port de Mahón, Espagne

    39°53'34.1"N 4°16'07.2"E

     

    Cap 2

    Palma de Mallorca, Espagne

    39°33'31.4"N 2°38'18.4"E

     

    Cap 3

    Isla Ibiza, Espagne

    38°54'24.9"N 1°26'35.9"E

     

    Cap 4

    Mar Menor, Espagne

    37°44'31.4"N 0°43'34.0"W

     

    Cap 5

    Port de Cartagena, Espagne

    37°35'37.4"N 0°58'59.6"W

     

    Cap 6

    Port d’Almería, Espagne

    36°49'50.0"N 2°27'58.3"W

     

    Cap 7

    Port de Málaga, Espagne

    36°41'44.3"N 4°25'08.8"W

     

    Cap 8

    Port de Tarifa, Espagne

    36°00'33.9"N 5°36'10.9"W

     

    A la fin du tour de méditerranée, nous aurons parcouru approximativement 1500 kilomètres, un peu plus, un peu moins…

     

    OCEAN ATLANTIQUE COTE EST

    Cap 10

    Marina do Funchal, Isla de Madeira, Portugal

    32°38'43.1"N 16°54'37.6"W

     

    Cap 11

    Marina Santa Cruz, Santa Cruz de Tenerife, Espagne

    28°27'58.5"N 16°14'36.7"W

     

    Cap 12

    Mindelo Marina, Cabo Verde, Senegal, Afrique

    16°53'10.8"N 24°59'33.1"W

     

    OCEAN ATLANTIQUE OUEST

     

    Cap 13

    Archipel de Fernando de Noronha, Bresil

    3°51’S, 32°25’O

     

    Cap 14

    Marina da Glória, Rio de Janeiro, Bresil

    22°54'57.2"S 43°10'11.6"W

     

    Cap 15

    Bahía del Buceo, Uruguay

    34°54'29.5"S 56°07'48.9"W

     

    3VRC+6G6, Rbla. Pte. Charles De Gaulle, 11300 Montevideo, Departamento de Montevideo, Uruguay

     

    Cap 16

    Muelle Presidente Illia, Province de Santa Cruz, Argentine

    51°36'23.9"S 69°01'08.5"W

     

    DETROIT DE MAGELLAN

     

    Cap17

    Faro Punta Delgada, San Gregorio, Chili

    52°27'29.3"S 69°32'28.2"W

     

    Cap 18

    Muelle Prat, Punta Arenas, Magallanes y la Antártica Chilena, Chili

    53°10'10.5"S 70°54'12.7"W

     

    Cap 19

    Parque Marino Francisco Coloane - Estrecho de Magallanes, Renca, Chili

    53°46'22.1"S 71°56'45.6"W

     

    OCEAN PACIFIQUE EST

     

    Cap 20

    Port TALCAHUANO - La Marina, Talcahuano, Chili

    36°44'08.7"S 73°08'10.0"W

     

    Cap 21

    Muelle Baron, Valparaíso, Chili

    33°02'03.2"S 71°36'42.1"W

     

    Cap 22

    Muelle Histórico, Antofagasta, Chili

    23°38'34.2"S 70°23'58.7"W

     

    Cap 23

    Muelle Sur del Callao, Lima, Perou

    12°03'23.0"S 77°09'11.5"W

     

    Cap 24

    Marina de Puerto Lucía, Santa Elena, Equateur

    2°13'01.3"S 80°55'20.6"W

     

    Cap 25

    Parc Nacional Marino Golfo de Chiriquí, Panama

    2°13'01.3"S 80°55'20.6"W

     

    Cap 26

    Haut du formulaire

    Parque Nacional Corcovado, Puntarenas, Costa Rica

    8°28'05.4"N 83°37'07.4"W

     

    Cap 27

    Parque Nacional Manuel Antonio, Puntarenas, Costa Rica

    9°23'05.0"N 84°09'35.4"W

     

    Cap 28

    Herradura Bahía, Jaco, Puntarenas, Costa Rica

    9°38'26.2"N 84°40'14.4"W

     

    Cap 29

    Puntarenas, Costa Rica

    9°58'09.9"N 84°52'10.7"W

     

    Cap 30

    Isla Bejuco, Golfo de Nicoya, Puntarenas, Costa Rica

    9°59'45.5"N 85°01'09.6"W

     

    Une fois l’objectif atteint et les bases en place dans l’archipel, les conclusions et la maturation du projet se feront par la suite du voyage… Ce sera la deuxième étape du voyage après avoir établi de nouvelles bases dans l’archipel…

     

    CAP 31

    Parque Nacional Isla del Coco, Puntarenas, Costa Rica

    5°33'23.9"N 87°01'51.7"W

     

    PACIFIQUE OUEST

    Cap 32

    Bahía de la Academia, Isla Galápagos, Ecuador.

    0°44'53.9"S 90°18'23.8"W

    Nous contacter

    Vous êtes un entreprise, une firme internationale ?

    Investissez dans l'environnement

    L'association

    Vous pouvez joindre l'association par courrier à l'adresse suivante

    Centre d'Affaires Agathe 6, avenue Grand Large 34300 AGDE

    ecrivez nous

    Pour les demarches administratives merci de nous ecrire par email

    info@macklau.com association@macklau.com